Calédonie : 0 cas lundi, un premier décès en Guyane, les femmes moins fragiles que les hommes

NOUVELLE-CALÉDONIE

  • 0 nouveau cas sur 42 tests de dépistage lundi
  • Les vols de rapatriement initalement prévus mercredi 22 et jeudi 23 avril sont reportés à une date ultérieure. PLUS D’INFOS, CLIQUER ICI.
  • L’Union Calédonienne préfère une « vingt-et-unaine » pour les rapatriés. Dans un communiqué diffusé hier, l’Union Calédonienne argumente pour une meilleur protection sanitaire du territoire dans le cadre du rapatriement des Calédoniens. Selon l’UC, l’incertitude résultant de la fiabilité relative des tests PCR est de 30% au bout de 14 jours, mais tombe à 2% au bout de 21 jours. Lire le communiqué en cliquant ci-dessous
ACCÉDER AU SITE DU GOUVERNEMENT EN CLIQUANT SUR L’IMAGE CI-DESSOUS

En intégral : le Plan de Sauvegarde de l’économie calédonienne du gouvernement calédonien
Cliquer sur l’image pour accéder au contenu

Toutes les mesures qui seront proposées au Congrès

Le Plan de Soutien de l’Etat pour l’économie de la Nouvelle-Calédonie Lire notre article dans noumeaPost.com

POLYNÉSIE FRANÇAISE

Des personnes évasanées en métropole sont bloquées à Paris. Elles ne peuvent rentrer en Polynésie en raison du fait qu’elles sont infectées par le Covid-19. Une situation difficile. Cliquer sur l’image pour lire l’article

TOUTE L’ACTU EN POLYNÉSIE
Cliquer ci dessous pour accéder à Tahiti Infos

WALLIS ET FUTUNA
0 CAS

AUSTRALIE
– 6.619 cas confirmés toujours en augmentation
– 26 nouveaux cas depuis la veille à 15h
– 71 décès

TOUTE L’ACTU EN AUSTRALIE
Cliquer ci-dessous pour accéder au site ABC News

NOUVELLE-ZÉLANDE
– 1.440 cas confirmés ou probables, en augmentation
– 12 décès

TOUTE L’ACTU EN NOUVELLE-ZÉLANDE
ET DANS LE PACIFIQUE
Cliquer ci-dessous pour accéder au site RNZ

EN MÉTROPOLE ET DANS LE MONDE

L’épidémie ne cesse de progresser dans le monde : plus de 2.4 millions de personnes sont contaminées et plus de 167 000 personnes en sont décédées. La France passe le cap douloureux des 20 000 morts, malgré les espoirs d’une lente décrue du nombre d’hospitalisations. Hier, le gouvernement a partagé quelques pistes de sa stratégie de déconfinement.

Un premier mort lié au coronavirus en Guyane
Un premier décès lié au coronavirus a été recensé en Guyane, dans la nuit de dimanche 19 au lundi 20 à l’hôpital de Cayenne, a indiqué la Préfecture. Il s’agirait d’un homme âgé de 70 ans qui présentait d’autres pathologies, placé en réanimation depuis la semaine dernière.

Hécatombe en Ehpad : témoignage d’une infirmière

Léa, infirmière en Ehpad, est revenue sur le protocole adopté par décret et appliqué jusqu’au 15 avril, ayant pour objectif de soulager les souffrances des patients en fin de vie, en leur administrant du Rivotril. Voici le témoignage de Léa à ce sujet : « On leur met une perfusion, c’est une sédation profonde. Ils mettent 2 heures à mourir, au lieu de 72. Pour nous c’est très dur de faire ça. Donner la main et regarder les gens partir, c’est pas notre rôle de soignant. On les aide à mourir et non plus à vivre. »

  • L’âge donc, mais aussi l’obésité, le tabagisme et les antécédents cardiovasculaires seraient des facteurs aggravants en cas de contamination par le coronavirus. Mais le groupe sanguin et le sexe apparaissent aussi comme des critères déterminants dans l’apparition de formes graves de la maladie. Statistiquement, environ 6 hommes pour 4 femmes sont hospitalisés en réanimation. Selon les données statistiques des agences nationales de santé, reprises par le Global Health 50/50 et mises en graphique par Statista le 16 avril, les hommes meurent plus du Covid-19 que les femmes. Les femmes s’en sortiraient en effet mieux que les hommes, malgré le fait qu’ils aient été contaminés à part à peu près égale.
  • Les écoles n’ouvriront pas partout le 11 mai en France, leur fonctionnement sera différent d’avant le confinement. Les écoles des zones les plus touchées par le virus rouvriront peut-être plus tard que les autres, un rythme différent pourrait être mis en place dans les écoles.

FABULEUX : VISIONNEZ CI-DESSUS LE PARCOURS DU COVID-19 AU MICROSCOPE

SUIVRE LA CRISE DANS LE MONDE EN DIRECT