SECOND TOUR DES MUNICIPALES EN POLYNÉSIE LE 7 JUIN au plus tard

C’est vendredi prochain que l’Assemblée Territoriale de Polynésie Française va examiner le projet d’ordonnance organisant le second tour des municipales sur le territoire. Le décret de convocation des électeurs ne pourra être publié au plus tard que le 27 mai prochain.

Ce projet d’ordonnance fixe les modalités du scrutin pour la Polynésie française et la Nouvelle-Calédonie. Le texte confirme que les listes électorales arrêtées pour le premier tour “seront reprises pour le second tour” mais “avec quelques ajustements possibles” pour tenir compte des “électeurs devenus majeurs ou ceux ayant acquis la nationalité française, inscriptions et radiations sur décision de justice, décès”. En revanche, toutes les autres inscriptions sur les listes électorales effectuées depuis le premier tour “ne prendront effet qu’au lendemain du second tour”.

Concernant la date de l’élection, l’ordonnance prévoit que “les déclarations de candidature peuvent être déposées au plus tard le mardi suivant la publication du décret de convocation des électeurs, lui-même publié au plus tard le 27 mai 2020”. Ce qui fixe une date limite de dépôt des candidatures au 2 juin, pour un second tour effectué au plus tard le dimanche 7 juin. Comme annoncé également, toutes les candidatures déjà déposées auprès du Haut-Commissariat en vue du second tour restent “valides”.

La date limite de dépôt des comptes de campagne serait repoussée au 10 juillet. Dernier point, mais peut être de taille : l’ordonnance prévoit une consultation du comité scientifique au niveau national pour statuer sur l’opportunité d’effectuer un second tour des municipales en Polynésie française.