29 MILLIARDS CFP d’avance de la france pour la calédonie

C’est le ministre des Comptes Publics qui l’a indiqué : le prêt de trésorerie que l’Etat consentira à la Nouvelle-Calédonie sera de 240 millions d’euros, soit 29 milliards CFP.

Cette enveloppe, estime l’Etat, devrait être suffisante pour répondre aux besoins du territoire engagé dans la lutte sanitaire, économique et sociale contre la crise du Covid-19. La Nouvelle-Calédonie devrait pouvoir en effet compter sur un certain nombre de rentrées fiscales.

C’est l’Agence Française de Développement qui devrait exécuter cette décision en assurant le prêt.