LE « FRENCH MAYOR » NOUS A QUITTÉS

Adieu l’ami

La Communauté francophone d’Australie est en deuil, et nous avec. Le « French Mayor », Bertrand Cadart, s’en est allé le 8 avril dernier, emporté par une longue maladie.

Ce Français originaire du nord de la France avait débarqué en Australie il y a une cinquantaine d’années. Passionné de moto, il avait incarné au cinéma un motard « déjanté » en interprétant le rôle de Clunk dans le célèbre Mad Max.

C’est en Tasmanie que Bertrand Cadart avait accédé à la fonction de maire pour la communauté de Glamorgan Spring Bay. Il y avait alors été surnommé le « French Mayor ». Nombreux furent les Calédoniens qui lui rendirent visite.

Familier de la Nouvelle-Calédonie où il avait accompli son service militaire, il venait fréquemment se ressourcer dans ce coin de France à proximité de l’Australie. Il s’y était fait de nombreux amis, à Nouméa comme en Brousse, où sa moustache caractéristique était bien connue.

Il était également assidu aux rendez-vous de la Francophonie organisés dans le cadre du « Forum Francophone du Pacifique » par le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie en fin des années 2000.

Depuis quelques années, il s’était rapproché de sa famille sur la Sunshine Coast. Personnage truculent et atypique, il avait quasiment organisé par avance ses funérailles en y invitant ses proches il y a quelques mois.

Attachant, jovial et bienveillant, il ne laissait personne indifférent.

Adieu l’ami.
GB

Ci-dessous, l’excellent reportage réalisé par Damien Ordas et Claude Bretegnier dont il est resté proche jusqu’à sa disparition.