Jean Castex : « Monsieur Déconfinement » nommé par le gouvernement français

Cet énarque est également maire d’une commune de 6000 habitants, élu au premier tour avec 75% des voix. Soutien de François Fillon au début de la présidentielle, mais homme d’une telle qualité que son nom avait été évoqué pour remplacer Gérard Collomb au ministère de l’Intérieur, il avait occupé plusieurs postes sensibles, jusqu’à celui de conseiller aux affaires sociales de Nicolas Sarkozy, puis de Secrétaire général adjoint de l’Elysée jusqu’en 2012. Il était Délégué interministériel pour les JO de 2024.

Interrogée sur LCI, Roselyne Bachelot estime qu’il s’agit de l’homme de la situation. Ses avis vont éclairer le gouvernement français sur une question qui devient l’une des plus délicates de notre histoire contemporaine d’après guerre. Et orienter sûrement les décisions des autorités calédoniennes.

Lire l’excellent article du Point en cliquant sur l’image ci-dessous