LE GOUVERNEMENT LÈVE LE VOILE SUR LES MESURES DE SOUTIEN ÉCONOMIQUE

Au cours du point de presse tenu au gouvernement par Christopher Gyges, plusieurs informations ont été délivrées sur les mesures envisagées pour soutenir l’économie calédonienne frappée par la crise du Covid-19.

L’Etat, pour sa part, a mis en oeuvre deux mesures de solidarité : la mise en place d’un fonds de garantie d’un milliard d’euros, soit 120 milliards FCFP pour le Pacifique, afin que les banques jouent pleinement leur rôle, et le bénéfice du Fonds de Solidarité au bénéfice direct des entreprises.

Les provinces, quant à elles, ont récemment annoncé, chacune en ce qui la concerne, leur dispositif d’aides à l’emploi et de soutien aux entreprises.

Le gouvernement a arrêté ce matin plusieurs dispositions de soutien économique concernant la Nouvelle-Calédonie :

– la création d’une allocation spécifique liée au Covid-19 qui sera un complément d’indemnisation chômage (indemnité chômage = 66% du SMG), et qui permettra aux salariés au SMG de percevoir 100% de leur salaire, et pour les autres, dans la limite de 4,5 SMG, de percevoir 84% de leur rémunération habituelle.

« C’est un effort considérable, c’est un effort exceptionnel, a souligné Christopher Gyges, pour lequel nous aurons besoin du soutien de l’Etat« .

Le projet de délibération arrêté par le gouvernement sera présenté au Congrès dans les prochains jours.

Ses dispositions concerneront en priorité les entreprises dont la fermeture a été ordonnée par les pouvoirs publics, les entreprises dont le chiffre d’affaires au mois de mars aura baissé de 25% par rapport à l’année dernière ainsi que les entreprises dont le chiffre d’affaires aura baissé de 50% en avril-mai.

Autre mesure au bénéfice de ces mêmes entreprises : le report des échéances fiscales et sociales.

Des reports de factures d’eau et d’électricité seront également accordés aux personnes bénéficiaires d’aides provinciales. Pour les autres, le gouvernement demande un examen cas par cas, avec toute la bienveillance nécessaire.

Les sociétés dont le chiffre d’affaires est inférieur à 120 millions et dont l’effectif est inférieur à 10 salariés, pourront solliciter le report des échéances de loyer notamment d’avril et mai.

Toutes ces dispositions seront détaillées sur le site du gouvernement dès lundi matin.

Le gouvernement fait en outre appel au civisme des entreprises fonctionnant normalement pour le paiement de leurs impôts afin d’assurer un minimum de rentrées fiscales pour les collectivités.