BULLETIN CORONAVIRUS POUR NOS ABONNÉS OFF SHORE

noumeaPost a des abonnés dans 16 pays hors de Nouvelle-Calédonie. A leur intention, nous publions les informations en bref qui suivent, aussi bien pour ce qui se passe sur le territoire, que pour les contacts qu’il pourraient rechercher hors du territoire.

15 CAS RECENSÉS À CE JOUR
Depuis le début de l’épidémie, 15 cas au total ont été rencensés en Nouvelle-Calédonie. 14 de ces cas sont liés à des personnes rentrant de voyage, 1 seul est « autochtone ».

SUSPENSION DES LIAISONS AÉRIENNES INTERNATIONALES
Les vols internationaux à destination de la Nouvelle-Calédonie ont été suspendus depuis le vendredi 13 mars à minuit. Seules sont maintenues des liaisons avec la métropole via Tokyo. Ces vols sont destinés essentiellement au frêt et aux déplacements impératifs. Des vols exceptionnels seront consacrés au rapatriement des Calédoniens bloqués à l’extérieur.

LES CALÉDONIENS CONFINÉS
Depuis le lundi 23 à minuit, les Calédoniens sont confinés chez eux. Leur sortie doit répondre à celles autorisées sur un formulaire qu’ils doivent remplir pour présentation, le cas échéant, aux forces de l’ordre en cas de contrôle.

LES SERVICES ESSENTIELS ASSURÉS
Les services essentiels au quotidien comme l’alimentation, les pharmacies, les stations service sont assurés. Quant au secteur industriel et productif, ce sont les chefs d’entreprise qui doivent juger de la pertinence de l’activité, et les employés sont tenus à justifier leur déplacement professionnel.

Le secteur minier et métallurgique fonctionne. Le rythme de production est évidemment ajusté en fonction de la situation sanitaire.

LES ÉTABLISSEMENTS SCOLAIRES, UNIVERSITAIRES ET DE FORMATION FERMÉS, mesures qui sont en adéquation avec l’obligation de confinement.

DES MASQUES SONT COMMANDÉS
Pour répondre à une éventuelle aggravation de l’épidémie, le gouvernement a commandé 2 millions de masques. La province Sud, de son côté, a également passé commande de un million de masques et de 50.000 masques FFP2

LA PROVINCE SUD A PASSÉ COMMANDE DE PLAQUENIL ET D’AZYTHROMYCINE, protocole recommandé par le professeur Didier Raoult, patron de l’IHU de Marseille. Les doses commandées devraient permettre de traiter 6000 patients.

UN DISPOSITIF DE SOUTIEN À L’ÉCONOMIE EST MIS EN PLACE à la fois par le gouvernement, la province Sud et la France. Maintien des salaires, suspensions des cotisations sociales, reports des échéances fiscales et sociales, aides directes pour la trésorerie et le paiement des salaires sont des mesures annoncées par la Nouvelle-Calédonie et la province Sud. Cette dernière a débloqué un fond d’intervention immédiate de 500 millions. L’Etat de son côté, au travers de l’Institut d’Emission, est au chevet des entreprises dans le système bancaire.

LA FRANCE INCLUT LA NOUVELLE-CALÉDONIE DANS LE PLAN DE SAUVEGARDE NATIONAL, et les services du Premier ministre l’ont confirmé à Sonia Backes, président de la province Sud. Le Haut-Commissaire, depuis le début de la crise, avait évidemment alerté Paris, et avait reçu l’assurance que la solidarité nationale jouerait pour notre territoire.

LE GOUVERNEMENT A MIS EN PLACE UN PLAN DE RAPATRIEMENT DES RÉSIDENTS CALÉDONIENS BLOQUÉS À L’EXTÉRIEUR.
Les résidents locaux sont environ au nombre de 400 bloqués en métropole, et un peu plus d’un millier dans différents pays dans le monde.

Des numéros d’appel locaux ont été mis à leur disposition. Dans les pays étrangers, il peuvent s’adresser aux ambassades et aux consulats, et en métropole, à la Maison de la Nouvelle-Calédonie.

Les informations sont à collecter sur le site du gouvernement http://www.gouv.nc

Ci-joint le lien pour obtenir le formulaire de recensement des Calédoniens bloqués à l’extérieur.

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSeIMH1R61LVqaHojuVnfCY_-DSBvsdrnrnlWNROIv3ELRdmbQ/viewform