BREAKINGNEWS : L’HYDROXYCHLOROQUINE AUTORISÉE DANS LES ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ

L’annonce a tout de même fait l’effet d’une bombe : Olivier Veran, le ministre de la Santé, vient d’autoriser, par décret, l’utilisation « dans les établissements de santé » de l’hydroxychloroquine pour soigner le coronavirus, non pas pour les seuls cas sévères, mais pour pour les malades pris en charge. Le professeur Didier Raoult a remercié ce jeudi, Olivier Véran, « pour son écoute », après la publication de ce décret.

Rappelons que le professeur Raoult, patron de l’IHU de Marseille, défend, depuis le début de l’année, l’administation d’un protocole comprenant l’hydroxychloroquine (Plaquenil, fabriqué par le laboratoire français Sanofi), et l’Azithromycine, un antibiotique efficace contre les virus.

Manifestement, la montée de la mortalité causée par le covid-19, et la pression médiatique et populaire ont conduit le gouvernement à sortir de sa réserve sur le sujet, et à donner l’autorisation d’utiliser le Plaquenil dans des conditions qui demeurent très encadrées.

L’autorisation initiale, annoncée lundi dernier, ne concernait que le traitement de « cas sévères » en milieu hospitalier. Or, durant toute la semaine, le professeur Raoult et de nombreux médecins ont souligné que l’hydroxychloroquine devait prioritairement être administrée en début d’infection pour réduire la charge virale, et non pas après l’apparition de formes sévères, notamment respiratoires, où le virus n’est plus l’agent mortel. C’est le sens de la nouvelle autorisation décidée par Olivier Veran.

COMMANDE DE PLAQUENIL PAR LA PROVINCE SUD
Le Plaquenil et l’azythromycine seront-ils disponibles en Calédonie ? Sonia Backes au nom de la province Sud a passé commande avant hier, et par anticipation, des médicaments susceptibles de soigner 6000 patients. Dès l’arrivée de ces produits, auxquels s’ajouteront ceux probablement commandés par la Dass, les Calédoniens pourront donc en bénéficier « dans les établissements de santé ».