TRANSPARENCE POUR LA PHARMACIE DE ROBINSON

A la suite de l’annonce d’un cas « autochtone » de coronavirus, les interrogations ont fusé sur les réseaux sociaux. Pour mettre un terme aux éventuelles fake news, la pharmacie de Robinson a souhaité communiquer en toute transparence.

« La personne détectée positive seulement samedi soir, n’est pas une pharmacienne mais un personnel administratif qui travaille 3 h par semaine à la pharmacie.

Cette personne n’a eu aucun contact avec les patients.

Toutes les mesures ont été prises avec la Dass pour sécuriser à la fois le personnel de la pharmacie et la clientèle.

Son état de santé est tout à fait satisfaisant à ce jour. Nous lui souhaitons un bon rétablissement.

Toutes les précautions ayant été prises, nous ouvrirons demain suite à l’autorisation de la Dass.

Nous recommandons à la population de bien respecter les règles d’hygiène qui permettront d’éviter la propagation de ce virus dont la source est inconnue.

Nous avons toujours été honnête avec notre clientèle et nous le serons toujours. Nous avons appris la nouvelle seulement hier soir lors de l’hospitalisation de l’employée.

Dans notre métier, nous prenons des risques tous les jours et la santé de nos patients est primordiale. Si la Dass avait émis le moindre doute nous n’aurions pas ouvert demain

Pharmacie de Robinson »