CORONAVIRUS : LES CALÉDONIENS PLACÉS EN CONFINEMENT À PARTIR DE LUNDI MINUIT

La Calédonie placée en situation de confinement

Conférence de presse ce jour par le président du Gouvernement  et le Haut-Commissaire de la République, à la suite de la découverte de 2 cas supplémentaires de coronavirus en Nouvelle-Calédonie. L’information essentielle à retenir est LE PLACEMENT EN CONFINEMENT DE LA POPULATION CALÉDONIENNE À COMPTER DE LUNDI 23 MARS À MINUIT.

LE CORONAVIRUS EST DÉSORMAIS À L’INTÉRIEUR DE LA POPULATION
Si les cas testés positifs relevaient, jusqu’à présent, de passagers en provenance de l’extérieur, le troisième relevant également de cette origine, le quatrième cas est en quelque sorte « indigène ». Il s’agit d’une pharmacienne n’ayant pas voyagé depuis un certain temps. En clair, cela signifie que des porteurs du virus circulent au sein de la population calédonienne. Le risque de propagation est donc infiniment plus élevé.

CONFINEMENT À COMPTER DE LUNDI MINUIT
En ces circonstances graves, le président du gouvernement et le représentant de la République ont annoncé que la population calédonienne était placée en situation de confinement.

Chacun devra donc rester chez soi, autant que possible. Les réunions de toutes sortes, y compris familiales et entre amis, sont proscrites.

La propagation du coronavirus s’effectuant par contact entre les personnes, la réduction des contacts entre les habitants et le respect des gestes barrières représentent la meilleure lutte contre la diffusion de la maladie.

Il sera cependant possible de sortir pour faire des courses, aller chez son médecin ou à la pharmacie, par exemple. Individuellement, il sera possible de sortir un moment à proximité de son domicile. Comme en métropole, des formulaires devront être remplis pour justifier son déplacement en cas de contrôle par les forces de l’ordre.

Certaines professions non médicales demeurent essentielles, et les personnes concernées pourront se rendre à leur travail. Outre les professions de santé, il s’agit notamment des commerces d’alimentation, par exemple.

UN PREMIER DÉLAI DE 15 JOURS
Ce confinement sera imposé pendant une quinzaine de jours, période constatée pour l’incubation de la maladie et son développement. En cas de besoin, ce délai sera prolongé.

COUVRE-FEU EN CAS D’INCIVISME
Dans la mesure où les obligations de confinement seraient mal respectées, mettant en danger la santé des Calédoniens, le Haut-Commissaire a été clair : un couvre-feu pourra être envisagé.

2 MILLIONS DE MASQUES
Le président du gouvernement a précisé que la Nouvelle-Calédonie a procédé à une commande de 2 millions de masques, pour faire face à la pandémie.