TRANSPORT AÉRIEN : PLUS QUE 3 JOURS POUR DONNER SON AVIS À L’AUTORITÉ DE LA CONCURRENCE

La consultation publique lancée le 21 décembre dernier par l’Autorité calédonienne de la Concurrence va s’achever le 1er mars. Rappelons que cette enquête a été lancée sur le fait que « le transport aérien en Nouvelle-Calédonie est un enjeu majeur du développement économique du territoire et une préoccupation essentielle pour les consommateurs calédoniens, tant dans le cadre du transport aérien international, que dans celui de la desserte intérieure.« 

L’organisme s’est autosaisi de cette question qui, semble-t-il, a suscité un très grand intérêt auprès des Calédoniens.

Chacun peut répondre aux interrogations inscrites dans un questionnaire, et donner son avis sur les différents sujets évoqués dans des fenêtres destinées à cet effet.

L’enquête aborde de manière très complète l’ensemble des sujets qui suscitent l’intérêt, parfois des attentes, souvent des critiques auprès des consommateurs locaux.

Il est ainsi question des tarifs, des fréquences, de la qualité des services ou encore des destinations desservies.

Nul doute que l’ensemble de ces avis sera examiné avec intérêt. Beaucoup d’interrogations du grand public recevront probablement des réponses qui solderont parfois des idées reçues. Les autorités qui empêcheraient l’arrivée de compagnies low cost, par exemple. D’un autre côté, ils devraient confirmer la forte attente de baisse sur les destinations régionales, ainsi que territoriales.

En tout cas, une consultation qui répond à une préoccupation constante des Calédoniens qui ont le sentiment -à tort ou à raison ? Les réponses à l’enquête pourront parfois le préciser- d’être des potentiels passagers en otage sur une île …

Plus que 3 jours. Pour ceux qui veulent donner leur avis.