RECORD : 126 607 TOURISTES EN 2019 – 30 milliards injectés dans l’usine du Nord en 2019 – Notre système bancaire est sain et dynamique selon l’IEOM – Les communautés asiatiqueS à l’honneur

NCTPS annoncé une record de fréquentation touristique en 2019 avec un chiffre de 126 607. Ce sont 5,2% de clients supplémentaires qui ont été attirés par les charmes du Caillou. De quoi réjouir toute une filière, des hôteliers jusqu’aux boutiques de Duty Free, dont les recettes ont également atteint des records : 33 milliards indique le groupement d’intérêt économique de la province Sud.
40 000 métropolitains, 24 000 Australiens, 21 000 Japonais, 10 000 Néo-Zélandais, soit 95 000 des touristes habituellement ciblés se sont rendus sur le territoire. Certes, le marché japonais stagne, mais la hausse de fréquentation des métropolitains et des Australiens est une satisfaction.
Avec ce record enregistré, les hôteliers, à n’en pas douter, ont amélioré de manière sensible leur taux d’occupation et leurs résultats. A Nouméa, les grands hôtels comme Le Méridien, Chateau Royal ou le Nouvata peuvent se frotter les mains. Quant à la chaîne des Duty Free, elle peut être doublement satisfaite : la clientèle locale en partance ou revenant fait le plein d’alcool beaucoup moins cher hors taxe d’une part, et elle bénéficier de la hausse du tourisme d’autre part.
Pont négatif cependant : la baisse du nombre de croisiéristes expliquée par le changement de navires de l’armateur, et par la saturation du Port de Nouméa.

30 milliards de francs ont du être injectés dans l’usine du Nord pour assurer son activité en 2019, contre 22 milliards en 2018 et près de 24 milliards en 2017. Ces apports considérables de Glencore sont nécessités notamment pour la facture du personnel et de l’approvisionnement énergétique.

Les communautés asiatiques ont été à l’honneur à l’hôtel de la province Sud. Tout au long de l’après midi et de la soirée, chacune a pu présenter ses arts et sa culture traditionnels à un public nombreux.

Willy Gatuhau a présenté le programme de sa liste pour Paita. Augmentation de policiers municipaux, nouvelles caméras de video-protection, amélioration de la route de contournement de Tiaré ou encore extension de la Wifi et adoption du PUD de la ville figurent au coeur des engagements des candidats.

Le système bancaire calédonien est sain et dynamique selon l’IEOM. La rentabilité des établissements diminue, mais cette tendance est due à une diminution des coûts qui se rapprochent de ceux de la métropole.