MUNICIPALES : PROJETS AMBITIEUX À DUMBÉA POUR LA LISTE GEORGES NATUREL

Georges Naturel mène une liste pour un troisième mandat à Dumbéa, une commune dont il a conduit une transformation considérable pour en faire la seconde ville de Calédonie. Des projets importants à achever, et de nouvelles ambitions pour les Dumbéens « au coeur de leur ville ».

L’homme a une grosse qualité, celle de rassembler et de trouver le consensus. A preuve, le dernier budget municipal voté à l’unanimité, l’hommage rendu à l’ancien maire, adversaire d’hier, Bernard Marant, qui lui a même souhaité une bonne réussite pour le possible mandat prochain.

Mais surtout, il affiche un bilan remarquable, inscrit dans un vraie conception de ce que doit être « sa » ville, une qualité qu’on ne trouve pas chez tous les maires … Centre ville en construction autour d’un énorme centre commercial, sécurité renforcée, second centre d’activités autour du Médipôle et d’un deuxième hypermarché, quartier industriel en développement, protection d’une réserve … naturelle d’exception, ou encore équipements scolaires et de sport remarquables, les Dumbéens n’en sont pas, avec lui, à de vagues promesses : ils peuvent constater chaque jour ce qui a été réalisé pour eux depuis 12 ans.

Alors le programme du candidat -« je ne brigue pas un troisième mandat, je veux accompagner une équipe de qualité et préparer le futur »– commence évidemment par l’achèvement de gros chantiers : la belle promenade Jules Renard, un nom qui évoque une figure de Dumbéa, le cinéma du centre-ville de 12 salles et 1800 fauteuils, la résidence universitaire de 105 chambres, face au Lycée, et la marina de Nouré, réalisation privée qui donnera à Dumbéa un nouveau front de mer. L’amélioration de la sécurité n’a pas été en reste : développement de la Police municipale, coopération accrue avec la gendarmerie, nouvel Hotel de Police, construction d’une caserne de gendarmerie. Dumbéa a également été la première à lancer l’opération « Voisins Vigilants ».

Georges Naturel veut étendre ce travail de construction, y compris dans les technologies nouvelles. Ville connectée, avec déjà des innovations qui ont constitué des premières calédoniennes, poursuivie avec notamment les compteurs intelligents, et pour le futur, des « smart parking » et des « smart lighting », traduction : places vacantes indiquées sur le smartphone ou lumière s’allumant uniquement lorsqu’il y a quelqu’un.

Les autres projets foisonnent : stade de 3000 places, marché municipal, pépinière d’entreprises, bus de proximité, sentiers de randonnée, aménagement du parc de la Dumbéa, aménagement du littoral de Dumbéa-sur-mer ou encore piste cyclable du coeur de ville jusqu’au Parc Fayard.

Et un projet très important : la construction d’un voie sur pont entre Koutio et Ducos.

Au total, finalement, de bonne nouvelles pour les habitants de Dumbéa. Restera, évidemment, aux électeurs, de trancher en mars prochain.