BRISBANE À 49 900F pour ACI-QUEL TARIF LOW COST POUR LA COMPAGNIE INTERNATIONALE DES ILES LOYAUTÉ ?

« Desservir l’Australie, la Nouvelle-Zélande, l’Indonésie, Wallis et Futuna, la Polynésie, ainsi que d’autres états du Pacifique »

Alors que les études préalables sur la faisabilité et le Business Plan vont débuter pour la compagnie envisagée, Air Océania, ce sont les tarifs aériens de sortie qui intéressent évidemment, et le consommateur, et le contribuable. Challenge.

La question est remise à l’ordre du jour par les tarifs low cost en promotion chez Aircalin. Car c’est bien de tarifs low cost qu’il s’agit. 13 500 billets ont été mis en vente, parmi lesquels la destination prisée des Calédoniens, Brisbane, est affichée à 49 900 francs.

Or, lorsque l’on observe le détail du tarif, le tarif aérien est de 25 000 francs environ. Le solde concerne les frais et taxes.

Ce tarif est quasiment celui des vols vers les Iles Loyauté, frais et taxes inclus, il est vrai. Mais tout de même …

Pour « appâter le goujon », et en l’espèce le consommateur calédonien, Air Oceania devrait donc proposer, au moins pendant les périodes de promotion d’Aircalin, des tarifs inférieurs à 25 000 francs pour un aller-retour à Brisbane, Sydney ou Melbourne.

Un aubaine, évidemment, pour les voyageurs locaux qui se verraient offrir Sydney ou Brisbane à 15 000 ou 20 000 francs de recettes pour le transporteur, avec des billets à 35 000 ou 40 000 au total. Ou moins, avec un départ éventuel de l’aéroport international de Wanaham, peut être alors moins cher que Tontouta.

Un seul ennui, peut être : le billet pour s’y rendre pourrait coûter plus cher que le Wanaham-Brisbane. A moins qu’il soit inclus dans le tarif total. Ce serait alors, il faut le reconnaître, une vraie performance.

Ne resteraient alors que les risques de blocage ou de grève …