MUNICIPALES : LA BATAILLE DE BOURAIL – Sécurité : le Haussaire veut de la présence sur le terrain – CPME : Lucien remplace Cherifa Linossier – Têt : on entre dans l’année du Rat de métal

Après La Foa, fief emblématique de Philippe Gomes où la concurrence de l’AEC représenté par Lionnel Brinon et de Générations NC avec Nicolas Metzdorf sera rude, c’est Bourail qui retiendra l’attention des partis et des observateurs politiques en mars prochain.

Les successions chaotiques qui ont suivi le « règne » de Jean-Pierre Aifa, « le Calife », n’ont jamais permis une stabilisation de la vie de la commune phare de la côte Ouest. Pas de grands chantiers municipaux, une traversée du village loin du standard que mérite la capitale rurale, une activité culturelle marquée par le Foire mais peu renouvelée depuis des décennies. Bourail attend, peut être, le changement.

Le jeune David Ugolini, 34 ans, ingénieur, cogérant d’une société de production de légumes, fils et petit fils d’agriculteurs bouraillais, pourrait être l’incarnation de ce changement. Il conduira la liste de l’Avenir en Confiance et aura, face à lui, le maire sortant, Patrick Robelin, autre figure bouraillaise.

Dans les coulisses, chacun, à Bourail, observe le jeu du « Calife » dont l’influence est réputée encore réelle dans cette commune clé où les Kanak sont associés à la gestion municipale.

C’est une véritable bataille électorale qui s’y prépare, avec en fond de tableau, la présence de militants et de sympathisants de Calédonie Ensemble, divisés par la scission de Générations NC. Et l’interrogation, en cas probable de deuxième tour, sur la stratégie, le score et le positionnement des indépendantistes.

A l’occasion des voeux aux forces de sécurité auxquelles le Haussaire a rendu hommage, le fort taux d’élucidation des plaintes pour agression physique a été relevé par le représentant de l’Etat, ainsi, en revanche, que l’augmentation des agressions contre les forces de l’ordre.

Laurent Prévost a souhaité davantage de présence sur le terrain des forces de l’ordre, ainsi qu’une action résolue de prévention et de sanction. Un défi permanent pour l’Etat, mais également pour les collectivités locales.

A la CPME, troisième force de représentation des employeurs, Cherifa Linossier passe la main. Elle se prépare, peut être, à défier Sonia Lagarde pour la mairie de Nouméa et, probablement, en cas de bon score, à faire son entrée en politique. C’est le président de l’association des réparateurs automobiles, Yann Lucien, qui est le nouveau président.

La communauté asiatique se prépare à entrer dans le nouvel an chinois, ou la Fête du Têt vietnamienne. Ce sera l’année du Rat de métal.