« L’INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE » N’AVAIT PAS VRAIMENT TOUCHÉ LA CALÉDONIE !

Alain Juillet, ancien responsable de la DGSE et actuel Président de l’Académie de l’Intelligence Economique ne croyait pas si bien dire. Parlant justement d’Intelligence Économique, « en Calédonie, a-t-il constaté dans Les Nouvelles, ce n’est pas encore entré totalement dans les moeurs ». On pourrait dire qu’au premier degré, ça sautait aux yeux !

Chez nous, avant d’être décliné mode « Central Intelligence Agency », l’intelligence économique doit commencer par le commencement. Basique, ras des pâquerettes !

Vu le traitement de l’économie en Calédonie ces dernières années, Alain Juillet a bougrement raison : la version intelligente n’est pas encore entrée dans les moeurs ! Des impôts censés … faire baisser le coût de la vie, un contrôle des entreprises par les administrations censé … booster la croissance, une protection de la production locale … qui porte préjudice à cette dernière, du minerai de nickel par milliards de tonnes dont on restreint l’exportation, une TVA la plus compliquée du monde, un développement touristique qui réduit la construction d’hôtels, tout cela montre qu’en matière économique, l’évolution de l’intelligence en est à ses balbutiements …

La nouvelle équipe en charge de l’économie depuis un peu plus de 3 mois aura fort à faire pour redonner de l’intelligence à notre pauvre économie …

Vilain Canard