EN AUSTRALIE, CALÉDONIE « ZONE À RISQUE » !!!

L’affaire d’Ouvéa, et peut être d’autres moins connues ou encore la menace des requins, ont continué d’écorner la réputation de la Nouvelle-Calédonie comme destination touristique. Cette dernière est toujours présentée comme un pays à risque, par certains opérateurs téléphoniques qui persistent et signent. Et à présent, une banque s’y met …

Ainsi, les messages de prudence continuent à être diffusés par certains opérateurs téléphoniques. Et les communications téléphoniques pour la Calédonie, sur des postes fixes reliés à ces opérateurs, sont impossibles à obtenir. Lire notre article précédent.

HAUT RISQUE
Vous pouvez entendre, dans l’enregistrement qui suit, le refus de mise en communication demandée avec notre territoire, et le message qui l’accompagne : « le numéro que vous avez appelé est considéré comme étant à destination internationale à haut risque » !

« RESTRICTIVE AREA »
Fait nouveau : c’est à présent un opérateur bancaire qui ne délivre plus de billets sur les appareils de distribution de cash. Lorsque l’on introduit sa carte de crédit dans un ATM opéré par cette banque, au moins jusqu’à présent, elle vous est rendue en même temps que s’affiche un message en anglais qui explique que la délivrance d’argent n’est pas possible parce que la Nouvelle-Calédonie est considérée comme une « restrictive area » !

Fort heureusement, le mobile et les communications directes ou telles Whatsapp ou Messenger fonctionnent normalement. De même pour la plupart des ATM.

Pour booster notre tourisme, il ne manque que quelques annulations de vols pour cause de grève ou de blocage divers …