TOURISME : LES TOURISTES WALLISIENS PLUS NOMBREUX QUE LES NÉO-ZÉLANDAIS

Surprenant pour les professionnels du tourisme, le marché wallisien et futunien dépasse, dans les statistiques touristiques, le marché néo-zélandais

Selon les statistiques de l’Itsee, en dépit d’un léger recul, le marché touristique wallisien tient ses promesses.

En effet, lors des trois premiers mois de l’année, le nombre de touristes en provenance de Wallis et Futuna se monte à 1636, un chiffre supérieur aux 1138 Néo-Zélandais qui sont venus sur le territoire. Ces chiffres corroborent, dès l’abord, ce que les observateurs avisés subodoraient : le marché wallisien est devenu plus important que le marché néo-zélandais.

Toujours pour le premier trimestre 2019, les touristes en provenance de Vanuatu (820), de Polynésie française (631) et de Wallis et Futuna (1636), soit au total 3 087 touristes, sont légèrement moins nombreux qu’en 2018 où ils étaient 3291.

A noter le caractère particulièrement productif de ces 3 marchés qui ne nécessitent aucune dépense promotionnelle.

Consacrer une étude de dépenses effectuées par ces marchés sur le territoire serait aujourd’hui pertinent. Nul doute, en tout cas, que la baisse enregistrée depuis janvier des marchés wallisiens, vanuatais et polynésiens suscite quelques inquiétudes du côté des hôteliers et des acteurs du tourisme …

J.K.