10 000 PERSONNES POUR CÉLÉBRER LA CRÉATION DE NOUMÉA HIER SOIR

Port de France (Nouméa) en 1854. Au premier plan, la baie qui occupait l’actuel centre ville !

Foule exceptionnelle hier soir à Magenta, pour célébrer le 165e anniversaire de la création de la ville de Nouméa. Pour l’occasion, 2000 lanternes allumées, biodégradables, en papier de riz et en bambou, se sont envolées.

Une façon, pour la ville, de sensibiliser les Nouméens à l’histoire de leur ville. Une action accompagnée par plusieurs médias.

C’est le 30 mai 1854 que le commandant de la Constantine, Tardy de Montravel, officier et géographe, choisit le site de Nouméa pour en faire la capitale de la Nouvelle-Calédonie. Dès le 3 juillet commencèrent les travaux d’un établissement militaire, Fort Constantine, qui devint plus tard, l’hopital Gaston Bourret.

On voit bien sur cette photo la Butte Conneau (emplacement environs CCI) dont l’arasement servira aux remblais de la baie qui forme le centre -ville actuel

Port de France, rebaptisé en 1866 Nouméa pour éviter la confusion avec Fort de France, aux Antilles françaises, était alors un site de collines arides, surplombant des zones marécageuses. Une baie occupait le centre-ville actuel.

Le centre-ville partiellement remblayé en 1870

On peut retenir qu’en raison de cette configuration, les deux premières rues tracées sur la terre ferme furent la rue Paul Doumer et la rue Sébastopol. Le reste de ce qui constitue aujourd’hui le centre de la ville était … sous l’eau.

Une première église fut construite, au pied de Fort Constantine : l’église Sainte Clothilde.