EUROPÉENNES EN CALÉDONIE : MARINE LE PEN EN TÊTE

Il y a avait 210 846 inscrits en Nouvelle-Calédonie. Le taux d’abstention a été très élevé avec pratiquement 80%.

C’est la liste  du Rassemblement National de Marine Le Pen conduite par Jordan Bardella qui arrive en tête avec 26,66% des suffrages exprimés (10 391 voix). Elle est suivie par la liste de la majorité LREM-Modem  menée par Nathalie Loiseau (17,60% – 6 862 voix).

Viennent ensuite :

  • L’union de la droite et du centre LR : 13,81% soit 5834 voix
  • Europe Ecologie : 12,60% soit 4912 voix
  • Urgence Ecologique : 12,70% soit 2611 voix
  • La France Insoumise : 4,41% soit 1619 voix.
  • Liste de Dupont Aignan : 3,06% soit 1193 voix
  • Liste socialiste : 2,84% soit 1106 voix
  • Ensemble pour le Frexit : 2,74% soit 1069 voix
  • Les Européens : 2,63% soit 1025 voix
  • Benoit Hamon : 2,05 soit 798 voix

COMMENT INTERPRÉTER CE RÉSULTAT
Dans une contexte calédonien clivé, teinté d’inquiétude avec l’instabilité désormais inscrite au Congrès et, prochainement, au gouvernement, la radicalité de Marine Le Pen fait recette, comme lors des élections à la présidence de la République.

Ce score n’a évidemment rien à voir avec celui du RN aux provinciales où les électeurs ont pris en compte les personnalités locales qui les sollicitaient …

En second, mais assez loin derrière, la liste regroupant la République en Marche et le Modem montre tout de même une implantation forte du président de la République.

Contrairement à la métropole, c’est la liste des Républicains qui arrive en troisième. Cette position reflète l’implantation qui demeure présente du parti qui fut celui de Nicolas Sarkozy, personnalité fort estimée localement.

Mais Europe Ecologie, de Yannick Jadot, fait presque jeu égal avec la parti de Laurent Wauquiez. En métropole, il crée la surprise en précédant ce dernier. Explication pour la Calédonie : le corps électoral comprenait la totalité des électeurs nationaux dont une partie est sensible à la fois aux problèmes écologiques, et au discours intelligent de Yannick Jadot. Rien à voir, évidemment, avec le score de la liste écologique locale aux récentes provinciales …