LE « VENDÉMIAIRE » INTERCEPTÉ PAR LA MARINE CHINOISE – INCIDENT ENTRE LA FRANCE ET LA CHINE

Pékin a annoncé jeudi avoir intercepté un navire français qui avait pénétré dans le détroit de Taïwan sans l’autorisation de la Chine. Or, l’empire du Milieu considère Taïwan comme une île lui appartenant. « L’armée chinoise a envoyé des bateaux de guerre conformément à la loi afin d’identifier le navire français et lui intimer l’ordre de partir », a déclaré à la presse le porte-parole du ministère chinois de la Défense, Ren Guoqiang.

Depuis, il a été confirmé qu’il s’agissait bien de la frégate Vendémiaire, basée à Nouméa, et dont la marraine est la ville de Nouméa. Le navire de guerre s’était engagé dans le détroit de Taiwan, et était attendu cette semaine à Qingdao, sur la côte est de la Chine, afin de participer à un défilé naval pour le 70e anniversaire de la marine chinoise.

La France « réaffirme son attachement à la liberté de navigation, conformément au droit de la mer », a indiqué un membre de l’entourage de la ministre des Armées, Florence Parly. La Marine nationale française « transite en moyenne une fois par an dans le détroit de Taïwan, sans incident ni réaction », a précisé la même source.