LÉON BERTRAND SORT DE PRISON SOUS SURVEILLANCE ÉLECTRONIQUE

C’était l’époque de toutes les remises en cause de « l’ère Lafleur ».

En novembre 2004, et alors que tous les acteurs de la majorité politique de cette année ont résolu de mettre en place un nouveau plan de développement touristique, le prélude au fameux -et funeste- PDTCNC a lieu en grandes pompes.

Le ministre du tourisme du gouvernement français, Léon Bertrand, vient en personne apporter son onction à ce lancement. Depuis, si les résultats du tourisme local n’ont guère varié, la situation personnelle de l’intéressé s’est assombrie.

L’ancien ministre, également ex-député, avait été incarcéré le 17 septembre dernier à Cayenne pour une affaire de corruption, et une condamnation à 3 années de prison.

La Cour d’Appel de Cayenne vient de décider sa libération conditionnelle sous surveillance électronique.