CALÉDONIE ENSEMBLE PRÉSENTE SON PROGRAMME ET VEUT ÉVITER LES DEUX PROCHAINS REFERENDUM – Des requins au Parc Fayard – L’accord avec le Vanuatu repoussé

CALÉDONIE ENSEMBLE PRÉSENTE LES 14 THÈMES DE SON PROGRAMME – Les propositions phares concernent aussi bien la sécurité (associer les parents aux peines d’intérêt général encourues par leurs enfants), le pouvoir d’achat (augmentation du SMG), la solidarité (généralisation d’une affiliation à une mutuelle, augmentation de l’aide aux familles monoparentales), le développement (création d’une taxe d’extraction du nickel), les transports (attirer une compagnie low cost, ouvrir une ligne vers Hong Kong), ou encore l’alimentation (fruits et légumes collectés par l’Ocef)

Sur le plan institutionnel, Calédonie Ensemble propose de supprimer les 2e et 3e referendum et de leur substituer un referendum sur « un avenir partagé ». Le parti de Philippe Gomes estime en outre être le seul parti non-indépendantiste capable d’ouvrir des discussions avec les indépendantistes.

DEUX REQUINS AU PARC FAYARD, à Dumbéa, ayant été aperçus, la baignade y est interdite jusqu’à dimanche.

L’ACCORD DE PARTENARIAT COMMERCIAL AVEC LE VANUATU REPOUSSÉ, le Conseil des ministres de l’Etat voisin ne s’étant pas encore prononcé. Philippe Germain, en déplacement à Port Vila, a indiqué que la signature pourrait avoir lieu à Nouméa fin avril.

LA FÉDÉRATION DES FONCTIONNAIRES PAS D’ACCORD AVEC LE MEDEF – L’organisation d’employeurs estime que globalement, la fonction publique, en Nouvelle-Calédonie coûte trop cher, et en tout cas davantage que dans l’essentiel des pays. Le Medef avait cité l’exemple de la Nouvelle-Zélande qui avait réduit drastiquement ses dépenses dans ce secteur. Pour David Meyer, la Nouvelle-Zélande n’est pas un exemple et cette réduction se solde, au contraire, par une catastrophe.

C’est probablement l’un des plus mauvais élèves de la classe Europe, la France, qui est un modèle …