IL PARAÎT QUE LA CALÉDONIE NE S’EST JAMAIS AUSSI BIEN PORTÉE …

Jamais la situation n’a été aussi prometteuse en Calédonie. Dernière nouvelle en date, le remarquable fonctionnement du Medipôle où tout va bien, à part quelques milliards qui manquent à ses finances. Une broutille. Pas de problèmes de médecins, et puis, que d’embauches pour relancer l’emploi : 2200 salariés au total …

Le bâtiment ? N’en parlons pas. Des milliards par ci, des milliards par la, autant de projets mirifiques qui devraient satisfaire ces râleurs du BTP.

Les comptes sociaux ? On n’en parle plus. Juste du rapatriement des milliards de la CRE-Ircafex.

Le tourisme ? Des records, on vous dit. Et des prévisions époustouflantes : 200 000 en 2025, et 1 millions de croisiéristes la même année.

La Sécurité Routière ? Oubliez les quelques victimes sur les routes pour l’instant, ce sera zéro mort dans quelques années.

L’économie et les finances publiques ? La Calédonie, en 2019, va connaître un taux de croissance 2 fois supérieur à celui de la métropole. D’ailleurs, Macron serait bien inspiré d’envoyer une mission d’observation sur notre territoire. Histoire d’analyser le miracle économique calédonien.

La SLN ? Nous avons une solution qui règlera tous les problèmes  : prendre 51% du capital. Bon. Accessoirement, il faudra bien autoriser les exportations de minerai.

La délinquance ? Puisqu’on vous dit qu’elle recule. D’ailleurs, l’arme fatale s’appelle le Comité Territorial de Sécurité et de Prévention de la Délinquance. C’est un super comité qui permettra de coordonner tous les comités de sécurité et de prévention de la délinquance dont l’étonnante efficacité n’est plus à démontrer. L’arme fatale, on vous dit.

En Nouvelle-Calédonie, le 1er avril, ce n’est pas QUE le 1er avril. C’est tous les jours.