LKU ANNONCE UNE LISTE TRAVAILLISTE DANS CHAQUE PROVINCE

Interrogé par Angélique Souche à la télévision, Louis Kotra Uregei a fait part de son incompréhension devant le refus du FLNKS d’associer le Parti Travailliste aux listes unitaires, ou au moins, à celle du sud.

Peu tendre avec ses partenaires indépendantistes, LKU a balayé d’un revers de main un alliance avec le Palika, dont il note la proximité avec l’Etat.

Quant à l’Union Calédonienne, selon lui, contrairement à ceux qu’il a cotoyé, Roch Pidjot, Jean-Marie Tjibaou ou encore Eloi Machoro, il ne connaît pas de passé militant à l’actuel président de l’UC. Dont il se plaît à rappeler ses stages à Moscou et sa formation communiste.

Conclusion : le Parti Travailliste sera présent dans chacune des provinces. Dans le sud, il veut pratiquer une ouverture. LKU, qui a confirmé qu’il mènerait la liste aux Iles Loyauté, a déclaré être encore dans l’attente, pour le sud, justement en raison de discussions sur cette volonté d’ouverture.