LE RASSEMBLEMENT NATIONAL SERA PRÉSENT AUX PROVINCIALES

C’est donc Alain Descombels, déjà candidat aux dernières élections législatives, qui conduira la liste du Rassemblement National le 12 mai prochain à l’occasion des élections provinciales et au Congrès.

Lors de la récente élection nationale, le corps électoral, d’une part, était ouvert à tous les électeurs, et d’autre part, concernait Nouméa, l’ile des Pins et les Iles Loyauté pour la 1ère circonscription, le reste du territoire pour la seconde. Le 12 mai, il s’agira d’un corps électoral restreint sur toute la province Sud. Pour l’ensemble du territoire, le « Front National » avait réalisé un score supérieur à 6000 voix en 2017.

La liste du Rassemblement National passera-t-elle la barre fatidique de 5500 voix en province Sud pour participer à la répartition des sièges provinciaux et au Congrès ? C’est tout l’enjeu des futurs candidats.

Le programme annoncé est essentiellement basé sur le maintien de la Calédonie dans la France, l’économie et la sécurité. La tête de liste a annoncé une possible venue de Marine Le Pen.

En cas d’échec, la « perte » de voix pourrait profiter à une éventuelle liste indépendantiste unie. Un résultat qui ne serait pas neutre dans une compétition au Congrès où les indépendantistes sont en quête de tout juste 3 sièges pour prendre la majorité des institutions territoriales.