FRICTIONS AU CONGRÈS SUR UN NOUVEAU RÉGIME DE LOCATION OU D’ACQUISITION DE FONCIER TERRITORIAL – Départ d’une nouvelle édition de « Livre mon ami »

FONCIER : UN DÉBAT COMPLIQUÉ AU CONGRÈS 
Débat compliqué, hier, au Congrès, sur le texte du gouvernement ouvrant la possibilité de location ou d’achat du domaine de la Nouvelle-Calédonie sans en être propriétaire ou locataire mitoyen.

Les indépendantistes ont contesté cette initiative, faisant ressortir tout l’aspect des revendications foncières actuelles ou latentes. Le loi prévoit que, en cas de revendication, les terres soient acquises par l’Adraf, puis rétrocédées gratuitement aux clans qui les réclament. Pour Caroline Machoro, cette voie est fermée en raison de l’absence de capacité budgétaire de l’Adraf.

Pour Daniel Goa, le président de l’UC qui s’est illustré depuis plusieurs semaines par le durcissement de ses positions, et tout dernièrement, sur la SLN, ce texte pose des problèmes de fond au lien à la terre reconnu aux Kanak par l’Accord de Nouméa. Il a annoncé qu’une seconde lecture serait demandée en cas d’adoption du texte.

Ce dernier a été adopté à la majorité, les indépendantistes ayant voté contre.

« ‘LIVRE MON AMI » : C’EST PARTI pour la 23e fois. 7 livres jeunesse seront lus et choisis par les 9000 élèves de CM2 et de 6e du territoire. Une initiative associative toujours remarquable.

LA JOURNÉE DE LA FEMME est célébrée un peu partout sur le territoire.