PLAQUES MINÉRALOGIQUES : 3 MOIS DE SURSIS – Seulement 8 ans de prison pour le violeur de l’institutrice – Cyclone Oma : 28 millions pour les communes sinistrées

3 MOIS DE SURSIS POUR LES PLAQUES MINÉRALOGIQUES – Il fallait s’en douter : devant la pénurie de plaques, et même parfois, de rivets, comment imposer cette obligation au usagers ? De toute façon, le gouvernement s’exposait à des recours de bon sens …

Le président du gouvernement a donc demandé au Haut-Commissaire la bienveillance de la police pendant 3 mois, le temps d’assurer un approvisionnement pour les professionnels de la pose de plaque.

En son temps, de nombreuses voix s’étaient élevées pour demander un étalement de la mesure. L’Exécutif avait fait la sourde oreille …

8 ANS FERME POUR LE VIOLEUR DE L’INSTITUTRICE – Les faits se sont produits en 2005, à la Rivière Salée. L’enseignante travaillait seule, dans son école, quand Wilfrid Newaou l’avait agressée puis violée.

L’avocat général demandait 10 ans de réclusion. L’accusé n’en a écopé que de 8, ce que certains interprètent comme un geste de clémence, alors que la peine encourue était largement plus lourde. Dans certains états des USA, le viol est sanctionné par la peine capitale.

28 MILLIONS POUR LES COMMUNES SINISTRÉES par le cyclône Oma. C’est le montant des aides arrêtées par le gouvernement.

LE GRAND DÉBAT EN PROVINCE SUD LE 14 MARS – Il s’agit du débat national initié par le Président de la République et le gouvernement central. Le thème : démocratie et citoyenneté pour éviter tout dérapage sur des problématiques 100% calédoniennes.

Comment parler de démocratie et de citoyenneté en occultant le déni de démocratie et de citoyenneté que constitue le gel du corps électoral local, au sein de la République ?

FOOT : au championnat du Pacifique, Magenta rencontrera les Tahitiens de Central, et Hienghène, les Fidjiens de l’AS Ba.