MANIF DEVANT L’USINE DU SUD : REEBU NUU RASSURÉE – Houailou : le compagnon de la jeune femme décédée le 12 février dernier arrêté – Des algues vertes de Poé déversées devant le gouvernement

REEBU NUU  RASSURÉE PAR LA DIRECTION DE VALE – Une trentaine de manifestants de l’association ont défilé hier matin pour exprimé leur solidarité avec les victimes de la rupture du barrage de Brumadinho, au Brésil. Il s’agissait également, pour eux, de s’inquiéter de la situation de la retenue des déchets de l’usine l’usine du sud.

Ils ont immédiatement été reçus par Antonin Beurrier, le PDG de la filiale du groupe brésilien. Ce dernier leur a donné toutes les informations concernant le stockage, notamment sur le projet Lucy qui permettra une avancée significative en matière de qualité de stockage et de préservation environnementale. Les représentants de Reebu Nuu se sont déclarés rassurés.

Au Brésil, le Président de la la compagnie, Fabio Schwartzman, a quitté « provisoirement » ses fonctions « dans l’intérêt de la continuité des activités de l’entreprise et en signe de solidarité avec les victimes et leurs familles ».

VIOLENCES FAITES AUX FEMMES – Le compagnon de Maureen, dont la mort suspecte le 12 février dernier laisse planer de forts soupçons de violence, a été arrêté la nuit dernière. Cette arrestation a été opérée par l’antenne du GIGN, suite à l’enquête menée par la brigade de recherche de la gendarmerie nationale.

VICTIME SUR LA SAVEXPRESS – La police recherche activement le conducteur du véhicule qui pourrait être responsable du décès du jeune homme de 19 ans percuté samedi à la hauteur de KoWeKara.

DES ALGUES VERTES DEVANT LE GOUVERNEMENT déversées par des manifestants qui protestent contre les algues vertes de la plage de Poé. Selon la province sud, ces algues, arrachées par la dépression Oma, ne sont pas toxiques.

UNE ADOLESCENTE DISPARUE, il s’agit de Tonata Lauliliki, âgée de 19 ans. La jeune fille n’a pas regagné l’internat du lycée Escoffier.

LE TRIBUNAL DE KONÉ A FAIT SA RENTRÉE – Ce sont 8 magistrats et 4 fonctionnaires du greffe qui traitent des affaires de délinquance en forte augmentation. 120 véhicules volés en 2018, et une hausse des violences conjugales.