DANGER ACCRU POUR LA SLN TOUCHÉE PAR UNE GRÈVE ILLIMITÉE – Tennis : le Suédois Mikaël Ymer remporte les Internationaux de Nouvelle-Calédonie

LA SLN EN DANGER
Alors que la société cherche désespérément une amélioration de sa compétitivité pour enrayer ses énormes pertes qui la conduisent à un possible dépôt de bilan, cette démarche est contestée par une grève qui touche les centres vitaux de Tiébaghi et Thio. Suivant la proposition de la direction, 5 syndicats ont admis un nouveau plan de travail de 147 heures mensuelles permettant une production accrue des centres miniers, tout en assurant des avantages salariaux aux employés.

La SLN devrait prochainement déposer des demandes de permis d’exporter du minerai de basse teneur, inutilisable pour ses fours, afin du générer de la trésorerie, cette dernière arrivant à épuisement en cours d’année.

Après avoir cessé la production de mattes dont l’approvisionnement est désormais assuré à Eramet par une usine finlandaise sur le site de Harajavalta, la Nouvelle-Calédonie sera-t-elle mortellement concurrencée par ses concurrents européens, cubains ou dominicains ? Et surtout par l’usine de Weda Bay où Eramet possède un gisement et de solides intérêts.

S’il fallait adapter les installations de Sandouville à une nouvelle qualité de ferronickels, le pas technologique est possible. Témoin : le « Projet Estuaire » dont les 4 milliards CFP d’investissements ont permet à l’usine du Havre de traiter avec succès les mattes finlandais du métallurgiste Boliden.

UN SUEDOIS REMPORTE LES INTERNATIONAUX DE TENNIS PARIBAS DE NOUVELLE-CALÉDONIE
C’est à l’issue d’un match de faible intensité que le Suédois d’origine africaine, Mikaël Ymer, a terrassé en 2 sets le tenant du titre, l’Américain Noah Rubin.

Les joueurs ont été gênés par un fort vent qui rendait incertaine la frappe de la balle.

A ce jeu, la stratégie d’Ymer a été payante : des échanges ralentis, des coups variés, et … tout renvoyer dans le court.

C’est la première fois qu’un joueur suédois remporte l’Open du Ouen Toro.