UN TOUR DE CALÉDONIE À PIED, AVEC UN SEUL REIN

Il l’avait fait en 2016. L’envie de recommencer, de connaître à pied la grande terre, l’a repris. Karl Viannenc a rechaussé ses baskets pour gagner Thio, remonter la Côte Est, traverser la Chaîne à Ouégoa, puis redescendre le long de la Côte Ouest.

Enseignant, il ne fera pas le parcours d’une seule traite. Le week end, d’abord, puis une séquence plus longue avant Noël, et enfin, le retour non-stop en janvier.

Cette longue randonnée, il n’en fait pas une affaire d’exploit. Le plaisir du marcheur, et au passage, la promotion du don de sang géré par l’association dont il est membre.

Ses plus fidèles supporters : ses parents, dont un père lui même grand adepte de la marche.

Il n’en fait pas une affaire d’exploit. Et pourtant, c’en est un, un exemple, et un espoir pour beaucoup. Karl possède un seul rein.