GILETS JAUNES : MANIFESTATIONS ET TROUBLES À LA RÉUNION – Grève dans les écoles primaires – Pierre Frogier mis en examen – Affaire des terrains de Paita : le Parquet se pourvoit en Cassation

Photo Réunion la 1ère

GILETS JAUNES ET TROUBLES À LA RÉUNION – L’ÎLE TOUJOURS SOUS TENSIONS
Le mouvement des gilets jaunes pour protester contre l’augmentation du carburant et la cherté de vie a touché la Réunion dès samedi dernier. Près de 40 barrages ont été édifiés.

Les manifestations ont toutefois dégénéré dès samedi soir.

Dimanche soir, une concession automobile a été incendiée, un fast food vandalisé, et la façade d’un hypermarché détruite. 4 gendarmes ont été blessés.

Aujourd’hui, ce sont les casseurs qui ont pris le relais des gilets jaunes. Pillage de magasins et incendies de voitures ont généré « une pagaille » dans l’île. Annick Girardin, la ministre des Outre-mer a appelé au calme. En vain, pour l’instant. Des renforts de forces de l’ordre ont été demandés à Paris.

La tension demeure forte et la mobilisation semble ne pas faiblir. Sur les réseaux sociaux, des appels aux blocages se multiplient.

JOURNÉE DE GRÈVE DANS LE PRIMAIRE à l’appel de deux syndicats, l’UTFE-CGC et la Fédération des Fonctionnaires, mécontents de l’immobilisme en matière d’organisation du premier degré.

PIERRE FROGIER MIS EN EXAMEN sous le chef d’accusation de détournement de bien public et favoritisme. C’est l’information révélée hier soir par NC1ère et ce matin par Les Nouvelles Calédoniennes. Ces faits auraient été révélés en 2014 par l’équipe dirigeante de la Province sud qui avait alors été installée. Le fond de l’affaire concernerait une commande auprès de la société métropolitaine Spallian, spécialisée dans le traitement des données administratives et électorales. Aucune prestation, cependant, n’aurait été fournie alors que le marché se monte à quelques 60 millions.

Le Président du Rassemblement Les Républicains aura désormais accès au dossier. Jusqu’à une éventuelle condamnation, Pierre Frogier jouit de la présomption d’innocence.

AFFAIRE DES TERRAINS DE PAITA, SUITE – Le parquet a décidé de se pourvoir en cassation après la décision de la Cour d’Appel d’innocenter Harold Martin dans le dossier dit des « terrains de Paita ».

LA PDG D’ERAMET ATTENDUE À NOUMÉA cette semaine. Une réunion du Conseil d’Administration est programmée.