REFERENDUM : « NON » ENTRE 69 ET 75%

Le nombre d’électeurs inscrits pour s’exprimer lors du referendum d’autodétermination du 4 novembre prochain s’établit à un peu moins de 175 000 (174 154).

Selon l’Institut Quid Novi (TNS-Kantar), le NON l’emporterait le 4 novembre prochain avec un score situé entre 69 et 75%. Le sondage a été réalisé auprès de 2 677 personnes selon 3 vagues.

La part d’indécis se réduit à 5%, et 6% ne souhaitent pas répondre.

Le résultat le plus surprenant est celui des Iles Loyauté avec 40% contre l’indépendance et 30% pour le OUI. 17% n’ont pas encore fait leur choix.

Pas surprenant non plus, majorité de OUI sur la Côte Est, et majorité de NON sur la Côte Ouest.

Selon cette enquête, 9% des sondés se disent convaincus par l’indépendance, 10% se déclarent indépendantistes mais pas convaincus par le projet de leurs leaders, 36% se disent opposés à l’indépendance  et 36% estiment que la Calédonie n’est pas prête pour l’indépendance.

Le taux estimé de participation est élevé, et rendrait donc le scrutin crédible et légitime : 86% des personnes interrogées ont déclaré qu’elles iraient voter.

Il s’agit évidemment d’une enquête, et non du résultat du scrutin ! Mais les tendances, au fil des 3 vagues d’interrogations, confirment la stabilité des intentions.

Pour la chaîne Caledonia, et selon un sondage I-Scope, les scores seraient de 63% pour le NON et de 28% pour le OUI.

Pour les partis politiques, il faut évidemment que ces estimations n’altèrent en aucune manière le devoir électoral. La campagne s’oriente donc vers un appel à se rendre aux urnes le 4 novembre prochain.