OUVERTURE DU FESTIVAL DE CINÉMA À LA FOA – Grèves à la SLN – Le dossier de la clinique de l’île Nou toujours bloqué – Conclusion des Assises de l’Outre-mer

LE FESTIVAL DE CINEMA DE LA FOA OUVRE SES PORTES aujourd’hui. Cette 20e édition qui se déroulera du 29 juin au 8 juillet sera présidée par l’acteur Gérard Darmon qui vient sur le territoire pour la seconde fois.

GRÈVE GÉNÉRALE ILLIMITÉE À LA SLN lancée par l’USTKE et la CSTNC. Le Soenc entame également un mouvement. Les syndicats contestent la procédure de convocation du Comité d’Entreprise, ainsi que des mesures touchant au temps de travail. L’entreprise, qui continue à subir de lourdes pertes auxquelles s’ajoutent les sabotages du convoyeur du site minier de Kouaoua, tente d’améliorer sa compétitivité. Dans quelques mois, elle aura consommé la totalité d’un prêt de 63 milliards lui assurant sa trésorerie.

Les syndicats se mobilisent dans la perspective des élections professionnelles prochaines. Il n’est pas certain que les différents mouvements soient la meilleure réponse à la survie de la SLN.

L’AVENIR FINANCIER DE LA CLINIQUE ILE NOU-MAGNIN TOUJOURS DANS L’IMPASSE. Gouvernement et clinique s’accusent mutuellement de bloquer la solution proposée par le médiateur Claude Evin.

Les responsables et les personnels de la clinique ont sollicité le Congrès pour tenter de débloquer la situation.

DERNIÈRE RÉUNION DU GROUPE « SUR LE CHEMIN L’AVENIR » à Paris. Hier, le Premier ministre a reçu les différents participants au cours d’une réunion de travail.

L’impression de cacophonie dans ce qui est censé « booster » le dialogue demeure : Daniel Goa, le Président de l’UC, n’a pas voulu faire le déplacement, Gael Yanno siège en son nom propre, Pierre Frogier et Thierry Santa n’y sont plus, Sonia Backes a déclaré qu’elle s’opposerait à toute décision engageant les Calédoniens.

Deux question viennent à l’esprit : d’une part, pourquoi ce déplacement coûteux à Paris, et d’autre part, quel fondement à cette réunion dans de telles conditions ?

CONCLUSION DES ASSISES DE L’OUTRE MER aujourd’hui à Paris. Le Livre Bleu sera remis à Emmanuel Macron. Il devrait servir de guide pour l’Outre Mer pour les prochaines années de sa présidence. Le Président de la République souhaite que le mot « race » soit expurgé de la Constitution.