LE DOUBLEMENT DU PONT DE L’ILE NOU : PEUT ÊTRE UNE QUESTION DE VIE OU DE MORT POUR LES PATIENTS DE LA FUTURE CLINIQUE

A la suite d’un accident dimanche, à proximité du pont de Nouville, la circulation routière a du être bloquée. Impossible d’entrer ou de sortir de l’Ile Nou. Que dire d’une telle situation lorsque la clinique Ile Nou Magnin sera ouverte ? Et comment peut-on imaginer qu’un tel incident puisse mettre la vie de patients en danger en cas d’extrême urgence ?

Il semble bien, pourtant, que l’élargissement du pont dit « de la pointe Lambert », dont l’existence est due à Jean Lèques soucieux d’assurer une liaison entre la petite et la grande rade de Nouméa, a fait l’objet d’un engagement contractuel entre la ville et le territoire.

Les deux collectivités avaient du s’entendre, en effet, pour permettre la réalisation de l’établissement hospitalier, et notamment sur le plan foncier. La ville avait alors négocié un promesse de restitution du terrain hébergeant la polyclinique de l’Anse Vata, ainsi que l’élargissement du pont de Nouville.

En fin d’année, la clinique ultra-moderne va ouvrir ses portes et demeura le seul établissement de soins de la capitale. Grâce à elle, notamment, des enfants pourront naître … à Nouméa.

La clinique comporte évidemment un service d’urgence, lui aussi, le seul désormais de la capitale. L’accès routier de cette unité est vital. C’est une des raisons pour lesquelles le gouvernement et la mairie avaient conclu un accord il y a plus de cinq ans pour l’élargissement du pont.

A cette époque, la Nouvelle-Calédonie s’était engagée à lancer les études …