LA SERPENTINE DE KOUAOUA INCENDIÉE À NOUVEAU – C’EST LA FIN PROGRAMMÉE DE KOUAOUA POUR LA SLN ?

Incroyable : le convoyeur de minerai de la SLN de Kouaoua incendié de nouveau dans la nuit de dimanche à lundi ! Cet équipement avait déjà subi le même sort il y a quelques semaines à peine, et pour enième fois depuis des dernières années. Des conséquences à craindre pour la pérennité du site.

Dans un contexte difficile pour la société métallurgique confrontée à de lourdes pertes, la question du maintien de deux centres miniers, Kouaoua et Népoui, est sur la table. La mine de Kouaoua, en son temps, plus grande réserve au monde de son minerai particulier, est désormais pratiquement épuisée. Les réparations à répétition de son convoyeur, d’un coût cumulé de plusieurs centaines de millions, ajoutent aux interrogations liées à la pertinence de la poursuite d’exploitation.

Depuis le début de l’année, la SLN a déjà perdu aux alentours de 600 millions CFP par mois. Elle vit sur le solde de son emprunt d’une soixantaine de milliards pour assurer sa trésorerie -et donc le paiement des salaires-, un solde qui se monte à un tiers du montant initial.

Chaque mois d’exploitation, dans de telles conditions, est une lutte pour la survie du métallurgiste. Il est donc à craindre que ce dernier acte criminel soit une menace fatale en centre de Kouaoua.