Le chiffre « erroné » du record de touristes abondamment repris par les médias

 

La communication est relativement efficace sur le record « historique » de 120 000 touristes en 2017. Tous les médias le reprennent en cœur, sans trop s’interroger sur ce qu’il contient. Ah, l’excellent Yves Calvi de CNews manque cruellement au débat médiatique local !

Ce chiffre de 120 000 agglomère en effet les voyageurs wallisiens, futuniens, vanuatais ou encore polynésiens. Des voyageurs qui n’ont de touristes que dans l’esprit des statisticiens de l’ISEE, et des responsables locaux du tourisme …

De ce point de vue, le contenu du Plan de Développement Touristique Concerté de 2006 était plus honnête. Il faisait la part des choses entre les voyageurs affinitaires qui se déplacent notamment pour des raisons familiales, et les touristes « d’agrément », en clair, les « vrais » touristes.

A preuve : le nombre de visiteurs – donc de touristes d’agrément – hébergés dans les hôtels en 2017 est de … 70 000 !

Mais peu importe, la situation économique calédonienne « n’a jamais été aussi bonne« , l’emploi est en hausse grâce aux recrutements publics … alors que les budgets publics sont en crise. Alors, quoi de plus naturel que l’affichage de « records ».

L’ennui, c’est que les investisseurs et les banquiers ne sont pas dupes …