90 MILLIONS DE SUBVENTIONS POUR LES SYNDICATS, suspension possible en cas de blocages répétés – D’imposants navires de guerre Australiens et Néo au quai – Formation de moniteurs équestres dans le Nord – Les retraités s’impatientent

90 MILLIONS POUR LES SYNDICATS – En vertu de la réglementation et des résultats aux élections professionnels, les syndicats de salariés calédoniens bénéficient de subsides publics. C’est donc une manne de 90 millions que le gouvernement a réparti dans l’ordre suivant :

  • Usoenc : 22 millions
  • USTKE : 14 millions
  • UTFE-CGC : 14 millions
  • CSTC-FO : 12,8 millions
  • Fédération des fonctionnaires : 11 millions
  • Cogetra : 8 millions
  • CSTNC : 6 millions.

En théorie, ces subventions ne sont versées qu’après le dépôt au gouvernement de comptes certifiés et du rapport d’activité. Ces aides publiques sont destinées à une participation aux frais de fonctionnement des organisations, locaux, réunions, déplacements, ainsi qu’à la formation pour élever le niveau du dialogue social.

La réglementation prévoit également qu’en cas d’entrave manifeste et répétée du fait d’une action syndicale, le gouvernement peut suspendre ou annuler l’aide publique au syndicat responsable.

TGC : LE CES EXAMINE LES TEXTES relatifs aux taux de marge, ainsi que différentes mesures permettant la mise en place de la TGC à taux plein.

NAVIRES AUSTRALIEN ET NÉO-ZÉLANDAIS AU QUAI dans le cadre de l’exercice international militaire Croix du Sud.

LES RETRAITÉS S’IMPATIENTENT et demandent au gouvernement des avancées sur les points récemment négociés, notamment l’indexation du minimum retraite, et la « carte senior ».

FORMATION DE MONITEURS ÉQUESTRES au CFPPA de la Province Nord. Cette formation diplômante durera 9 mois.

ELECTIONS DU CONSEIL MUNICIPAL JUNIOR à Nouméa. 4400 élèves de CE2, CM1 er CM2 participent au scrutin.