NOUMEA VOTE SON BUDGET : RENFORCEMENT DE LA SÉCURITÉ, AMÉNAGEMENTS AU NORD ET SUBVENTION À NOUMÉA CENTRE-VILLE

La capitale s’est dotée de son budget 2018 hier soir. Celui-ci avait été renvoyé en commission suite à des amendements déposés par Calédonie Ensemble et le MPC. Finalement, un accord global a été trouvé.

28 MILLIARDS
La section Fonctionnement se monte à 17,3 milliards, celle d’Investissement à près de 11 milliards.

L’ensemble des amendements a fait l’objet d’un consensus.

Calédonie Ensemble a obtenu l’inscription de crédits d’études pour des aménagements dans les quartiers nord.

Après une longue passe d’armes entre le Maire et Charles Eric du MPC, la subvention de 50 millions pour Nouméa Centre-Ville a été rétablie, mais la dotation sera inscrite dans une nouvelle convention.

Gaby Briault, quant à lui, estimant que la sécurité est aujourd’hui la préoccupation n°1 des Nouméens, s’est réjoui de l’inscription de 35 caméras de video-protection supplémentaires qu’il réclamait, d’un important crédit pour effacer les tags et la création d’une brigade canine.

Finalement, le budget a été adopté à l’unanimité, le groupe de l’UCF s’abstenant.

UNE NOUVELLE ÉLUE
Nouvelle élue, mais ancienne conseillère de la précédente mandature, Mireille Lévy a siégé à la place de Francine Beyney, démissionnaire.

DEUX VOEUX : SÉCURITÉ ET POUVOIRS DE POLICE DU MAIRE
Il a été également déposé 2 voeux :

– l’une émanant de Gaby Briault qui demande que, dans le cadre du Plan Sécurité, la Nouvelle-Calédonie débrousse ses terrains à l’île Nou et lance un programme sur 20 ans de résorption des squats,

– l’autre émanant de Calédonie Ensemble relative à une demande de modification de la loi organique pour doter les maires de pouvoir de police plus étendus.