GROS RIFIFI AU SÉNAT COUTUMIER – Pas de livres à Jules Garnier – Budget sain et projets au Conseil municipal de Nouméa – L’équipe de France de rugby à 7 à Tontouta – Une salle Erignac au Haussariat – 40 paras sautent à la Baie des Citrons

RIFIFI AU SÉNAT COUTUMIER – Le renouvellement intégral du Sénat est demandé au gouvernement par plusieurs aires. En cause, la désignation l’an dernier de Pascal Sihazé à la tête de l’institution, une désignation immédiatement contestée. Aujourd’hui, les représentants de aires Paici-Camuki, Ajie Aro, Djubea Kapone, Iaai, Drehu, et Nengone, ont décidé de ne plus « reconnaître le Sénat coutumier comme légitime ». Plusieurs sénateurs en poste ont été démis par leurs aires respectives.

Depuis 20 ans, cela ne sert à rien, déclare un sénateur. « En 20 ans, le Sénat a pondu 3 lois du pays. C’est ridicule. Franchement, à quoi il sert ? A rien ! »

Rappelons que le Sénat coutumier n’est pas une instance issue de la coutume, mais « fabriquée » par la loi organique. Toutefois, les désignations des « sénateurs » répondait à une démarche qui se voulait coutumière. Ce n’est plus apparemment le cas.

Si les garants présumés de la coutume ne respectent plus la coutume  ! …

UNE SALLE ÉRIGNAC AU HAUSSARIAT pour honorer la mémoire du préfet assassiné il y a 20 ans en Corse. Claude Erignac avait été Secrétaire Général de la Nouvelle-Calédonie où il comptait de nombreux amis.

PAS DE LIVRES AU LYCÉE JULES GARNIER en raison de la démission de la moitié des membres de l’association des parents d’élèves en charge de la gestion des manuels de classe. Pourtant, en 2013, sous l’impulsion de Jean-Claude Briault alors en charge de l’enseignement au gouvernement, il avait été décidé, à la demande des associations de parents d’élèves, de confier progressivement la gestion des manuels scolaires aux établissements. Les parents estimaient en effet que cette charge devenait anormalement lourde, et que sa gestion financière représentait des sommes trop importantes, de l’ordre  de plusieurs millions.

ORIENTATIONS BUDGÉTAIRES AU CONSEIL MUNICIPAL DE NOUMÉA où les grandes lignes du projet de budget 2018 ont été présentées. Un budget contraint en raison des difficultés des finances publiques, mais comportant d’importantes actions en matière de sécurité, d’équipements, d’aménagements sportifs, de culture, de solidarité et de développement des quartiers.

Au cours de ce débat, le conseiller Jean-Claude Briault est longuement intervenu pour proposer une stratégie de grande ampleur pour « restaurer en 5 ans la sécurité à Nouméa ».

LES ÉLUS DE LA CHAMBRE D’AGRICULTURE SUR LE TERRAIN en province nord pour assister les agriculteurs à la suite du passage de la dépression Fehi.

40 PARAS SAUTENT À LA BAIE DES CITRONS, un exercice qui n’avait pas eu lieu depuis 2 ans. Les paras appartiennent à la compagnie aéroportée de Carcassonne.

L’ÉQUIPE DE FRANCE DE RUGBY À 7 est arrivée en Nouvelle-Calédonie pour un séjour d’une dizaine de jours après leur tournée en Nouvelle-Zélande.