DEPUIS 1988, SOIT DEPUIS 30 ANS, LA CALEDONIE EST UN …. « TERRITOIRE FEDERAL » ! Rocard, Bretegnier …

Un article qui date de 2006 …

Jean Jacques Urvoas, ancien Garde des Sceaux, a récemment développé une hypothèse d’Etat Fédéral pour la Nouvelle-Calédonie. Un thème repris abondamment de toute part. Sauf que « le territoire fédéral » ou « l’Etat Fédéral », cela date déjà de 30 ans. Dans l’indifférence, ou la crainte,  des politiques locaux.

C’est d’abord dans le « Texte n°2 – Dispositions institutionnelles et structurelles préparatoires au scrutin d’autodétermination » que l’on trouve en « 1- L’administration et le développement du territoire fédéral de la Nouvelle-Calédonie etc … « 

Ce texte, et nombreux sont ceux qui le rappellent, porte l’empreinte de Michel Rocard, initiateur des Accords fondateurs de Matignon et de sa solution institutionnelle originale.

Depuis, plusieurs universitaires, de Jean-Yves Faberon à Nicolas Clinchamps, se sont essayés à l’exégèse sur le fédéralisme et l’autonomie de la Nouvelle-Calédonie.

Certes, territoire n’est pas « Etat ». Mais il est vrai que le pas à franchir, compliqué juridiquement, n’est pas une révolution dans les rapports avec la République. Question de sémantique et surtout, de sensibilité politique.

Pierre Bretegnier, ancien 1er Vice-président de la Province sud, avait quant à lui pris parti pour l’Etat Fédéral dans une interview du 21 novembre 2006. L’article des Nouvelles Calédoniennes avait été titré : « Pierre Bretegnier, membre du Rassemblement (Ndlr-il l’était encore à ce moment) – Un Etat Fédéral pour s’ancrer à la France ».

Comme quoi il n’est guère besoin d’aller chercher, très loin, des opinions ou des analyses qui existent depuis parfois longtemps en Calédonie. Mais nul n’est prophète -même s’il ne s’agit que d’une hypothèse- en son pays …