MENACE DE FERMETURE DE L’USINE DU SUD : VALE NC EN POSITION POUR TROUVER UN PARTENAIRE ?

Les coûts de production dans le monde : la Calédonie en haut du tableau !

Selon un article produit par David Fickling chez Blomberg, la situation du nickel en 2017 évolue, et il cite le fait que Vale Nouvelle-Calédonie, en mettant sur le marché la recherche d’un nouveau partenaire, semble susciter de l’intérêt chez plusieurs investisseurs.

Pour lui, cet intérêt est d’autant plus surprenant que la situation politique du territoire n’est pas stable puisqu’il doit se prononcer sur son indépendance ou non l’année prochaine. Il souligne par ailleurs que les coûts de production calédoniens sont parmi les plus élevés au monde, et que Vale NC perd beaucoup d’argent depuis des années.

LE DÉVELOPPEMENT
DES VÉHICULES ÉLECTRIQUES

L’explication pourrait provenir de la demande nouvelle pour les batteries de véhicules électriques dans les années à venir, ce qui conduit plusieurs analystes à estimer qu’une évolution favorable du cours du nickel est possible après une période de chute.

Les réserves de nickel dans le monde

Le marché du nickel a été affecté, ces dernières années, par 2 phénomènes : d’une part, la production d’acier avec de la fonte de nickel par les chinois, le fameux « pig iron » dont le coût de fabrication est très compétitif mais dont les produits sont de moins bonne qualité, et d’autre part, la baisse des coûts de production des principales mines et usines de nickel dans le monde.

QUEL MEILLEUR MOMENT
POUR ACHETER DES ACTIFS « NICKEL » ?

Si le cours de nickel a atteint 12.655 dollars la tonne récemment à Londres, cela ne gomme pas pour autant les pertes accumulées de Vale NC ainsi que ses coûts de production. Quant à la question concernant la mise sur le marché d’une participation au capital de la société calédonienne, David Fickling rappelle que le métal a connu une hausse de 26% ces derniers mois, et que pour les matières premières aux cours fluctuants, le meilleur moment pour acheter des actifs n’est pas en période haussière, mais au contraire, lorsque les prix sont les plus bas.

 » Dans une perspective de prix du nickel à la hausse, VNC ne paraît pas être en aussi mauvaise position qu’il ne l’a été ces derniers temps » écrit l’éditorialiste qui conclut : « Mais il faudra davantage qu’un trait ou deux de rouge à lèvre pour transformer le cochon en princesse« .