TREMBLEMENT DE TERRE À MARÉ, PAS DE DÉGÂT NI DE VICTIMES – Jour J pour le Comité des signataires – Les Calédoniens ont honoré leurs morts – Rififi polynésien autour des mini-jeux du Vanuatu

TREMBLEMENT DE TERRE À MARÉ
Un séisme s’est déclenché à 100km au nord de Tadine, Maré. Le tremblement de terre a été ressenti à Maré, bien sûr, ainsi qu’à l’Ile des Pins. À Nouméa même, plusieurs personnes ont constaté également des effets du séisme.
Celui-ci n’a pas provoqué de dégâts matériels ni fait de victimes.

COMITÉ DES SIGNATAIRES : JOUR J
C’est aujourd’hui que s’ouvre à Paris le Comité des Signataires, après que les participants aient été reçus par le Président de la République.

L’Etat n’a pas varié dans son approche de cette échéance prévue dans l’Accord de Nouméa et acceptée par l’ensemble des signataires. Emmanuel Macron et le Premier ministre ont cependant assuré que l’Etat ne se cantonnerait pas à un simple rôle de spectateurs, mais jouerait pleinement son rôle d’acteur de l’Accord. Il devrait également rendre publique la liste des personnes non inscrites sur la liste générale.

De l’avis général, la question du corps électoral référendaire sera au coeur de la réunion. L’enjeu : la sincérité du scrutin et la pleine reconnaissance de son résultat.

Pour le Premier ministre, toutefois, les sujets de l’insécurité, de l’économie et des équilibres sociaux ne doivent pas être pour autant éludées.

LES CALÉDONIENS ONT HONORÉ LEURS DISPARUS et se sont pressés nombreux dans les cimetières pour fleurir les tombes de leurs proches.

LE BOYCOTT DES MINI-JEUX DU VANUATU PAR LA POLYNÉSIE a été regretté par le Conseil des Jeux du Pacifique. Ce dernier a cependant souligné que le Comité Olympique et Sportif polynésien avait été dissous pas une décision de justice et indiqué qu’il accepterait la participation les athlètes des fédérations affiliées aux Fédérations Internationales.

Ce sera le cas de plusieurs sportifs polynésiens.