COUP DE TONNERRE A HIENGHÈNE : CHUTE DU CONSEIL MUNICIPAL – RIFIFI ENTRE L’UC ET LE PALIKA

Daniel Goa Président de l’Union Calédonienne

C’est le désamour dans la commune de Hienghène entre l’Union Calédonienne et le Palika. En effet, 8 élus Palika sur 19 ont démissionné alors qu’un conflit social perturbe la mairie depuis 3 semaines.

Les conseillers avaient pourtant bâti une liste commune en 2014. Mais dès 2015, des fissures se sont fait jour, notamment à l’occasion de la récente grève.

Cette situation est particulière en raison des fonctions politiques du maire de Hienghène, Daniel Goa. En effet, le successeur de Jean-Marie Tjibaou, de Daniel Fisdiepas et de Jean-Pierre Djaiwe, est le Président de l’Union Calédonienne. Un parti qui s’était déjà désolidarisé du Palika lors des élections législatives et sénatoriales, Daniel Goa ayant quant à lui, et « à titre personnel », soutenu les candidats du partir frère.

Des nouvelles élections municipales devraient donc être organisées dans cette commune phare de la côte Est.

Décidément, avec un gouvernement pas encore « en service », une commune de Nouméa sans majorité, une prochaine dissolution de la commune de Hienghène, la Nouvelle-Calédonie connaît une période d’instabilité institutionnelle plutôt marquée.