11ème VICTIME : TOUJOURS AUCUNE LUTTE CONTRE LE MOUSTIQUE TUEUR, LA DENGUE CONTINUE DE TUER ! A quand le douzième décès ?

11 morts. Et peut être 11 morts qui auraient pu être évités. La dengue continue à être combattue avec … des répulsifs, tandis que le moustique vecteur mortel, l’aedes aegypti, continue à voler en toute sécurité.

Un résident de Dumbéa, âgé de 54 ans, est décédé hier matin au Médipôle de Dumbéa. Ce drame fait tout juste l’objet d’un titre : « 11e Victime ».

La question de l’usage du malathion se pose une nouvelle fois. « There is limited evidence in humans for the carcino genicity (cancérogénicité) of malathion. » est-il écrit en conclusion de l’étude française sur la substance. Son usage, selon des doses recommandées, et au titre d’une lutte exceptionnelle et limitée contre une épidémie mettant en péril la vie humaine, doit être à l’ordre du jour.

Le rapport de l’IRD sur le sujet va dans le même sens ( lire nos articles précédents )

On pourrait dire qu’en Nouvelle-Calédonie, des personnes meurent pour éviter qu’éventuellement, d’autres personnes échappent à une menace non avérée de maladie !

La menace n’est pas avérée, mais les décès, eux, sont réels.