MONTÉE DE LA VIOLENCE À L’ÉCOLE : ENSEIGNANTS ET SYNDICATS INQUIETS – Une deuxième « plateforme » pour la sortie de l’Accord de Nouméa – Les pharmaciens en grève mécontents du gouvernement – Le Vaa calédonien au plus haut niveau

MONTÉE DE LA VIOLENCE À L’ÉCOLE : ENSEIGNANTS ET SYNDICATS INQUIETS
Ce n’est certes pas la première fois qu’un enseignant est agressé par un élève. De tels faits se sont déjà produits aussi bien dans le public que dans le privé. Mais cette fois, c’est avec une arme blanche que le professeur de mathématiques a été poignardé à la cuisse au Lycée Attiti.

Les syndicats ont déposé un préavis de grève générale pour lundi prochain. Une intersyndicale a proposé plusieurs mesures pour protéger les personnels. Quant au Vice-Recteur, il a indiqué que de telles mesures étaient déjà dans les circuits, et comprennent plusieurs dispositifs d’assistance aux professeurs, y compris la possibilité de solliciter une mutation.

Cette délinquance dans les établissements scolaires n’est que le reflet de la montée et de l’aggravation de la délinquance en Nouvelle-Calédonie, dans un climat où le silence des responsables est incompréhensible.

LES PHARMACIENS EN GRÈVE DEMAIN PROTESTENT CONTRE UNE MESURE DU GOUVERNEMENT qui, selon eux, vise à faire baisser le prix des médicaments. C’est Valentine Eurisouké, ministre de la Santé, qui est à la maneuvre.

L’élu du Palika déclare ne pas comprendre l’attitude des pharmaciens et va les recevoir. Elle souligne que l’équilibre de comptes sociaux est en jeu, tandis que les pharmaciens estiment que les mesures proposées n’ont rien à voir avec les discussions menées jusque là.

La pharmacie centrale située près de la Place des Cocotiers sera ouverte.

UNE DEUXIÈME « PLATEFORME » POUR LA SORTIE DE L’ACCORD DE NOUMÉA
Il y eu deux accords, il y aura deux plateformes. S’entend, pour la sortie de l’Accord de Nouméa. Harold Martin l’a annoncé : son prochain objectif est de rassembler les électeurs qui ne se sont pas prononcés pour les partis de la première plateforme aux récentes législatives, pour s’exprimer sur la fameuse sortie des accords. « 29.000 pour la plate forme de Philippe Gomes, Gael Yanno et Pierre Frogier, les 24.000 qui n’ont pas voté pour eux doivent pouvoir donner leur avis ».

Le maire de Paita conserve la dent dure contre Philippe Gomes. « Philippe Gomes n’est plus chez les Républicains. Je vais écrire à tous ceux qui m’ont exclu pour leur dire : voyez comme vous avez tort ! Vous avez donné l’investiture à un candidat qui 10 jours après les élections est parti dans la boutique d’à côté. ». Il ajoute vouloir rester dans le groupe des Républicains où il « se sent bien », au Congrès, un groupe présidé par Sonia Backès.

LE VAA CALÉDONIEN AU PLUS HAUT NIVEAU
5 podiums, 2 médailles d’argent et 3 médailles de bronze aux championnats du monde de Vaa, c’est une très belle prestation que s’est offerte la sélection calédonienne de la discipline. Richard Drouet, président heureux, souligne à juste titre la performance des jeunes, résultat d’un gros travail dans un milieu relativement isolé.