MACRON/LE PEN AU SECOND TOUR – FILLON ÉLIMINÉ

C’est aussi la revanche des sondeurs : ils ne se sont pas trompés en indiquant, pour la plupart d’entre eux, un duel Le Pen/Macron pour le second tour des présidentielles 2017.

Dès 5h, heure de Nouméa, le visage des deux qualifiés est apparu, tandis que leurs QG de campagne respectifs bruissaient de la joie de leurs supporters.

Une fois encore, la Calédonie avait fait le mauvais choix … Mais il convient de remarquer tout de même la percée de Marine Le Pen (lire notre article).

Dès la confirmation des résultats, François Fillon indiquait qu’à titre personnel, et en raison d’une ligne constante à l’égard du Front National, il voterait Macron au second tour. Il en était de même pour Benoît Hamon dont le score catastrophique de 6% place le Parti Socialiste sur la voie de la marginalisation pour de longs mois, voire plusieurs années.

Au fur et à mesure des précision sur les scores définitifs, l’écart s’est légèrement creusé entre le candidat d’En Marche et la présidente du FN : 23,8% contre 21,4%, tandis que Fillon confirmait sa place de troisième, sous la barre des 20%, devant Mélenchon dont les militants cachaient mal leur déception. D’ailleurs, Jean-Luc Mélenchon ne prendra pas position pour le second tour.

Macron/Le Pen : un nouveau séisme, titrait le Figaro. Sur les plateaux de télévision, les élus Les Républicains voulaient déjà se projeter dans les élections législatives, ambitionnant d’obtenir une majorité à l’Assemblée Nationale.

En tout cas, c’est un bouleversement pour la France. Tous les sondages donnent Macron vainqueur au second tour. Si tel était le cas, la République aurait un Président de … 39 ans, sonnant le renouvellement générationnel de la vie politique française. Et un programme dont on ne connaît toujours pas les détails. Une révolution, comme il l’avait annoncé.