LE NOMBRE DE MORTS DE LA DENGUE S’ALLONGE – ET LA CALEDONIE REFUSE TOUJOURS LE MALATHION TUEUR DE MOUSTIQUE … EN DEPLORANT LES VICTIMES DES MOUSTIQUES !

« Le malathion est le moins cher de tous les organophosphorés et ne présente que peu de danger pour l’homme s’il est appliqué suivant les recommandations de l’OMS ». C’est de plus le seul produit contre lequel l’Aedes Aegypti n’offre pas de résistance et la citation est extraite d’un rapport de l’IRD sur la lutte contre la dengue en Calédonie.

Contre la catastrophe de la dengue, la Calédonie équipée d’un hôpital dernier cri combat l’épidémie … en incitant la population a détruire les gîtes larvaires et en s’enduisant de répulsif. Un peu comme si ont demandait désormais aux gens de combattre les feux de brousse avec des branches de goyavier !

Certes, ont nous annonce des technologies prometteuses. Certes, quelques épandages de larvicides retardent une éclosion plus massive du tueur d’homme. Mais pendant une période de grave épidémie, comment ne pas s’interroger sur les moyens mis en œuvre alors que des personnes sont en danger de mort ?

Davantage d’ailleurs qu’en danger : près d’une dizaine de personnes sont déjà décédées.