« Au lieu de ponctionner 3 milliards à l’OPT, vous auriez pu diminuer de moitié l’abonnement Internet » estime Sonia Backes

backes
Au cours du débat budgétaire, les élus ont eu à examiner le rapport relatif à la « ponction » d’un milliard sur l’OPT qui fait suite à une première « ponction » de 2 milliards lors du budget supplémentaire 2016..
Présidente du groupe Les Républicains au Congrès, Sonia Backes a contesté l’affirmation du Président de l’OPT, Philippe Dunoyer, selon laquelle le prélèvement cumulé de 3 milliards sur les fonds de l’OPT n’avait pas de conséquence pour le consommateur. Chiffres.

« Les 3 milliards que vous avez prélevé auraient pu faire baisser de 3000F l’abonnement Internet à l’OPT » pour les 80.000 abonnés, estime l’ancienne membre du Gouvernement, soulignant que la demande d’alignement des frais bancaires sur la métropole par le parti de Philippe Gomes aurait pu commencer par l’alignement des tarifs Internet à l’OPT. Elle indique qu’une telle baisse aurait permis d’atteindre en Calédonie les tarifs de la métropole qui sont de l’ordre de 20 euros, soit environ 2.400FCFP.

Pour elle, ce prélèvement de 3 milliards correspond à la charge du « cadeau fiscal » à la SMSP de 3 milliards. « La baisse d’Internet pour les clients de l’OPT était plus justifiée que ce cadeau fiscal« .