Vendredi 23 Décembre – BAC : LA PROPORTION DE MENTIONS « TRES BIEN » AU DESSUS DE LA MOYENNE NATIONALE – EPIDEMIE DE VOLS DE VOITURES A THIO ET KOUAOUA – REFORME DE L’IRPP : LES REPUBLICAINS ATTAQUENT, CALEDONIE ENSEMBLE SE DEFEND – REMARQUÉ A LA TELE : UNE BRILLANTE MAMAN PREPARANT NOEL A KONÉ. PAS ETONNANT, ELLE A DE QUI TENIR !

bacBandeau
BAC : MIEUX QUE LA METROPOLE !
C’est l’heure du bilan, pour le sésame de l’enseignement supérieur que constitue le baccalauréat.
Certes, le pourcentage de réussite est légèrement inférieur à celui de 2015 avec 77,8%. Mais en valeur absolue, le nombre de bacheliers est supérieur.
Dans ses chiffres, des organisations comme l’UGPE vont à présent passer à la loupe les réussites des élèves kanak.
Ce qui émerge cependant dans la litanie des chiffres qui accompagne traditionnellement les résultats du bac, c’est la qualité des lauréats. Et dans ce domaine, les enseignants calédoniens peuvent se réjouir : le bac local est un des meilleurs de France. Version avérée par une correction dans l’Académie de Nice, avant la correction locale l’an prochain.
En effet, 40% des jeunes Calédoniens admis ont obtenu une mention. Parmi ces 40%, les mentions Très Bien totalisent un record de 10%.  Et c’est effectivement un record puisque la proportion de mentions Très Bien au bac calédonien de cette année est supérieure à la moyenne nationale.

SENSIBILISATION A LA VITESSE SUR LA VOIE EXPRESS
dont la vitesse est limitée à 70km/h sur la partie située entre le rond-point Berthelot et l’ancien péage de la Savexpress.
Les contrevenants avaient le choix entre payer une amende ou suivre un entretien de sensibilisation organisé sur la parking de Kowe Kara par l’association de prévention pour la Sécurité Routière.

EPIDEMIE DE VOLS DE VOITURES A THIO ET KOUAOUA à tel point que le Président du district coutumier lance un appel aux clans et aux familles.
Ces dernières semaines, 14 véhicules ont été soit incendiés, soit volés à Thio, et 12 sur la commune de Kouaoua.
Avec la colère qui monte dans une population excédée, va-t-on assister à des règlements de compte sanglants comme celui de Noraro à Saint Louis ?

REFORME DE L’IRPP : LES REPUBLICAINS ATTAQUENT, CALEDONIE ENSEMBLE SE DEFEND
La guerre de communication fait rage à propos de la réforme de l’impôt sur le revenu qui pourrait être appliqué en 2017 si la seconde lecture de la loi a lieu avant le 31 décembre.
Pour les Républicains qui pointent du doigt la « collusion » entre Calédonie Ensemble et le Palika, cette réforme va pénaliser les ménages avec des enfants des catégories moyennes. Pour eux, « récupérer » 1,4 milliards est uniquement justifié par le « cadeau fiscal » de 2 milliards à la SMSP qui manquent aux finances publiques, cadeau, rappellent-ils, accordé par Calédonie Ensemble et le Palika notamment.
Pour Calédonie Ensemble qui estime que cette réforme va redonner du pouvoir d’achat aux classes moyennes, il est indispensable que le texte soit étudié le 29 décembre. Dans ce but, ses élus, avec les élus indépendantistes, en ont officiellement saisi le Président du Congrès.

16 MILLIARDS DE BUDGET POUR LA PROVINCE DES ILES dont le budget d’investissement est notamment consacré à la finition du wharf d’Ouvéa, l’installation des centres de tri et l’amélioration des infrastructures sportives.

LE SENAT COUTUMIER EST ÉCOUTÉ PAR LE CONGRÉS alors que le gouvernement semble faire la sourde oreille.
C’est la commission des affaires coutumières du Congrès qui va relayer les propositions du Sénat Coutumier.

MOBILISATION NATIONALE POUR LUTTER CONTRE LES VIOLENCES FAITES AU FEMMES au sein des Cese.
Le Président du Cese calédonien, Daniel Cornaille, a effectué le déplacement pour porter à Paris l’état des lieux en Nouvelle-Calédonie qu’il estime « alarmant ».

REMARQUÉ A LA TELE : UNE BRILLANTE MAMAN PREPARANT NOEL A KONÉ. PAS ETONNANT, ELLE A DE QUI TENIR puisqu’il s’agit de Marie-Laure Ukeiwë, la fille de l’ancien Sénateur de la Nouvelle-Calédonie.
marie-laure-ukeiwe
Diplômée en études supérieures, professeur des écoles, la jeune femme a séduit les téléspectateurs par son aisance. Et son modernisme, quelques achats étant effectués par Internet pour des produits non disponibles sur le territoire.
Un peu de fraîcheur dans une économie en berne et un monde politique aux affrontements de brutes …